Comment choisir un bon vin casher pour son mariage ?

Comment choisir un bon vin casher pour son mariage ?

Vin casher - ADT

Les vins sont parfaitement autorisés dans la célébration de mariages juifs. Cependant, ils doivent être casher. Les bouteilles et cubis traditionnels que l’on trouve dans les supermarchés et autres magasins traditionnels ne sont donc pas adaptés. Originaires de France ou d’Israël, les vins casher ne manquent pas de raffinement. Voici donc les conseils pour faire le bon choix.

Comment est élaboré un vin juif ?

Quand on parle de vin casher, il faut comprendre que la différence ne réside pas dans le procédé de vinification lui-même mais plutôt dans la manière dont elle est réalisée. En effet, il est impératif que les délégués rabbiniques ou Shommrims contrôlent l’ensemble des étapes.

La récolte des raisins peut être réalisée par tout ouvrier agricole, quelle que soit sa confession. En revanche, la manipulation à partir de la table de tri ne peut être réalisée que par les Shommrims assermentés. Tout le matériel utilisé doit également répondre aux exigences casher. Cela concerne le nettoyage des outils, la purification des fûts et cuves, le matériel dédié à la mise en bouteille….

Vous l’aurez compris, l’élaboration du vin casher est soumise à des contrôles rigoureux. Une fois que le processus touche à sa fin, des mentions spécifiques sont apposées sur les bouteilles. Elles sont le signe que les produits sont parfaitement authentifiés et qu’ils répondent à toutes les conditions exigibles des vins casher.

Comment reconnaître un vin casher ?

Si vous attendez l’heure de la dégustation pour tenter de distinguer des vins casher et non-casher, vous risquez de vous y perdre. En effet, les goûts sont parfaitement identiques.

C’est donc au niveau de l’emballage que vous allez différencier les produits casher et taref (non-casher, donc). Pour cela, observez les logos au niveau de l’étiquette et du bouchon, mais aussi sur la collerette. Le logo “Beth Din” doit en effet figurer sur la bouteille. A cet estampillage s’ajoute la mention “KBDP” ou la mention “Casher le Pessah”. Ces trois signes vous garantissent un achat adapté en prévision de votre mariage juif.

Certaines bouteilles portent la mention “Mevushal” qui signifie que les vins resteront casher même s’ils sont servis par des laïcs.

Choisir votre vin casher en fonction de votre menu de mariage fin qu’ils s’accordent parfaitement. Casher ou non, il est de bon ton de bien associer les vins au menu afin d’assurer une belle harmonie entre les saveurs et les arômes.

De manière générale, le vin blanc est servi à l’entrée. Il peut être sec ou doux mais veillez à ne pas prendre du blanc trop sucré non plus. Autrement, les papilles seront trop sollicitées dès le début du repas. Le rouge accompagne donc les plats principaux.

Call Now Button